Fausses raisons pour vaches à lait !!

Ah, il fait les choses en grand ce gouvernement, avec ses spots TV pour faire avaler la pilule de la limitation de vitesse à 80 km/h : Il nous distille certes, des vérités (distance de freinages différentes en fonction de la vitesse) mais occulte volontairement un certain nombre de faits :

D’abord, sur le nombre de morts lié à la vitesse. Dire que d’abaisser la vitesse réduira le nombre de morts sur les routes n’est pas prouvé surtout si l’on regarde autour de chez nous. Exemple en 2012, le Danemark a vu sa mortalité sur les routes baisser à 3 Décès pour 100 000 habitants après avoir augmenté sa vitesse sur autoroute de 110 à 130 m/h.

De plus, soyons clairs : en abaissant la vitesse à 80 km/h, nous roulerons à la même vitesse que les camions. Essayez de doubler un camion en restant à 80km/h, c’est difficile et dangereux d’où stress, et énervement.

Parlons maintenant du coût :

La « Diminution des distances moyennes parcourues, temps de livraison plus longs… selon les études de plusieurs économistes reconnus, le coût économique engendré par une baisse des limitations de vitesse s’élève à 39,5 milliards d’euros par an, soit presque deux points de PIB »

(Source : La ligue des conducteurs.org)

Et  lorsqu’on s’intéresse en particulier aux professionnels du volant qui passent leurs journées sur les routes, c’est catastrophique. Il leur faudra passer, pour faire le même travail ,12 % de temps en plus (égal à 58 minutes pour une journée de 8 heures! Content l’employeur ! ( qui devra bien rattraper le manque à gagner quelque part…..)

(Source le point.fr)

Enfin, le changement des panneaux coutera aux contribuables entre 6 et 12 Millions d’euros (source la provence.com)

Ce qui ne l’empêchera pas d’avoir son porte monnaies sollicité un peu plus, lorsque l’on sait que la vitesse abaissée au niveau d’un radar voit la rentabilité de celui-ci multiplié jusqu’à 4 fois.

Et n’oublions pas, que la majorité des points enlevés sur un permis est le fait de petits excès de vitesse. Sur les 90 000 permis enlevés chaque année combien en sont la conséquence et combien d’emplois perdus….

A Debout la France nous considérons qu’il est temps de s’attaquer aux vraies causes de la mortalité sur les routes, plutôt que de pénaliser l’ensemble des conducteurs : les conduites en états d’ivresse ou sous l’emprise de stupéfiants, le non-respect des signalisations de priorités (stop, feux rouges etc…) doivent être sanctionnées plus sévèrement.

Car plutôt que d’appliquer de nouvelles mesures restrictives qui laissent apparaître des notions financières douteuses, la priorité doit être avant tout la protection de la vie humaine.

Michel Colas

Publié sur Debout la France le 27 juin 2018